PARTAGER

Avec une défaite d’entrée face à la Russie, le Sénégal s’est relancé dans la course aux qualifications en surclassant la Biélorussie (7-2). Une victoire importante qui hisse les Lions à la première place du groupe C et qu’ils entendent conserver face aux Emirats Arabes Unis, ce soir (19h 15 Gmt).

Battu sur la plus petite des marges face à la Russie vendredi (7-8), le Sénégal était attendu au rebond pour son deuxième match dans le Groupe C, contre la Biélorussie, vainqueur des Emirats Arabes Unis.
A l’arrivée, les Lions ont fait le job en surclassant leurs adversaires 7-2. Avec la défaite de la Russie face aux Emirats Arabes Unis, les champions d’Afrique se retrouvent ainsi en tête de leur poule. Et savent maintenant ce qu’ils doivent faire : gagner pour rester en tête et se qualifier.
Accroché par wiwsport, le coach des Lions, Ngalla Sylla, est d’abord revenu sur leur nette victoire de ce dimanche. «C’était un match difficile. La Biélo­russie n’est pas facile à battre. On félicite nos joueurs surtout Al Seyni Ndiaye et Mamour Diagne qui ont fait un excellent match. Al Seyni ce n’est pas par hasard qu’il porte le brassard de l’équipe. C’est un joueur très expérimenté. Sur l’ensemble des jou­eurs, on a remarqué que le groupe a respecté les consignes, ils ont fait un très gros match», analyse le coach qui ne s’est pres­que pas assis durant tout le match.
Il y avait de quoi rester debout et aux aguets. Les Lions qui jouaient leur survie ont rassuré avec une bonne réaction face à la Biélorussie. Une victoire qui relance donc le groupe C. Toutes les équipes comptent une victoire (3 points) et vont jouer la qualification lors de la 3e journée.
«Il faut rester concentré parce que le groupe est relancé dans la course pour la qualification aux quarts de finale. Et heureusement pour nous, notre futur adversaire a battu la Russie. Donc nous avons notre destin en main. Nous savons les difficultés que nous allions rencontrer dans ce groupe appelé «poule de la mort». Et jusqu’à la dernière journée, on va se battre», rassure le technicien sénégalais. Qui ajoute : «Pour ce match, les balles arrêtées ou les touches seront déterminantes. Donc il faut remédier à cela. On a pas match aujourd’hui (hier), on fera une séance de décrassage, des massages et essayer de récupérer pour aborder sereinement le match face aux Emirats Arabes Unis.»
Notons que le match Sénégal-Emirats Arabes Unis est prévu ce soir à 19h 15 Gmt. Ce sera le dernier match de poule des Lions qui devront gagner pour poursuivre l’aventure et se rapprocher de leur objectif qui est de décrocher une place historique en demi-finale d’une Coupe du monde.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here