PARTAGER

Pour son entrée en lice dans le Mondial des clubs, Liverpool affrontait le Cf Monterrey en demi-finales. Si le dernier vainqueur de la Ligue des champions avait aligné une équipe bis en Carabao Cup face à Aston Villa (défaite 5-0), ce dernier avait emmené tous ses cadres à Doha. Ainsi, Jürgen Klopp s’appuyait sur un 4-3-3 avec le trio Salah, Origi, Shaqiri en pointe. Alexander-Arnold, Roberto Firmino, Sadio Mané, Virgil van Dijk et Georginio Wijnaldum démarraient la rencontre sur le banc. Les Reds prenaient rapidement le contrôle des opérations grâce à Naby Keïta. Le milieu guinéen profitait d’un excellent service de Salah pour ajuster Barovero (0-1, 12e). Mais deux minutes plus tard, la formation mexicaine égalisait. Suite à un ballon mal renvoyé par la défense anglaise, Gallardo tentait une belle volée repoussée par Alisson. Funes surgissait pour pousser le ballon au fond des filets (1-1, 14e). Liverpool ne parvenait pas à percer le coffre-fort mexicain et s’en remettait à Firmino pour rafler la mise. Fraîchement rentré, l’attaquant brésilien profitait d’un excellent centre de Alexander-Arnold pour surprendre de près Barovero (1-2, 90+1). Grâce à ce succès étriqué, Liverpool se qualifiait et rejoignait Flamengo en finale.
Avec Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here