PARTAGER

Le Sénégal joue contre l’Espagne ce soir en huitième de finale du Mondial U17. Les Lionceaux, auteur d’un bon début de tournoi avant la défaite face au Japon, affrontent l’un des favoris de la compétition.

Auteurs d’une belle entame de Coupe du monde des moins de 17 ans, le Sénégal s’est qualifié dès la deuxième journée après deux victoires et une défaite, terminant ainsi a terminé 2e place pour une première participation à une phase finale de Coupe du monde de la catégorie. Les Lionceaux retrouvent l’Espagne sur la route pour le second tour. L’équipe de Malick Daff affronte en 8e de finale l’un des favoris de la compétition. La Rojita est sortie première de sa poule devant l’Argentine. Un sérieux adversaire que les Lionceaux devront prendre très au sérieux s’ils veulent espérer atteindre les quarts de finale.
A noter que les Lionceaux ont profité de la journée d’hier pour prendre leurs repères sur la pelouse du stade Serrinha qui sera le théâtre du match de huitième de finale entre l’Equipe nationale U17 du Sénégal et celle de l’Espagne. Lors du dernier match contre le Japon, lors de la troisième journée de la phase de la Poule D, le sélectionneur, Malick Daf, avait pris l’option de reposer une bonne partie de son onze de départ. Le technicien sénégalais n’a pas hésité à opérer sept changements. Une stratégie qui n’a finalement pas payé puisque la bande à Pape Matar Sarr a finalement dû s’incliner sur la plus petite des marques.
Pour ce match, Malick Daf pourra compter sur l’ensemble de son effectif. A l’exception du gardien de but Ousmane Bâ, et du défenseur, Thibaut Aubertin. Le premier, qui souffre d’un traumatisme crânien, a subi avec succès une intervention chirurgicale, alors que le second a des traumatismes thoraciques.
Parmi les retours, l’un des meilleurs buteurs de l’équipe, Pape Matar Sarr, avec trois réalisations et actuellement suivi par le Fc Barcelone. De quoi lui donner plus de motivation pour impressionner davantage les dirigeants catalans. Très intéressant au front de l’attaque, le jeune Souleymane Faye pourrait également jouer sa partition et imposer sa touche au sein de la défense espagnole. Sans oublier le travail et la vitesse des excentrés qui ont donné beaucoup de fil à retordre à leurs adversaires. Le coup d’envoi du match est prévu à 19h 30 Gmt.

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here