PARTAGER

Le Mali tombe (2-4) devant l’Italie lors des quarts de finale de la Coupe du monde U20. Les Aiglons ont pourtant bien négocié en tenant leur adversaire en échec (1-1) à l’issue de la première mi-temps malgré leur infériorité numérique.
Et c’est en deuxième mi-temps que les Africains ont été méconnaissables. Dans une attaque placée, l’Italien Andrea Pinamonti a été oublié dans la surface et même en hors-jeu. Il profite de cette hésitation pour tromper le gardien Koïta. Les Maliens ont contesté, mais la Var a donné raison aux Européens (2-1).
Puisés dans leurs ressources, Koïta et ses coéquipiers remettent les pendules à l’heure à dix minutes de la fin grâce à Mohamed Camara. A deux partout, les Maliens croient avoir fait le plus dur pour espérer l’exploit contre l’Argentine en huitièmes de finale. Mais l’inexpérience du gardien qui fait une sortie hasardeuse et, en voulant prendre le ballon en deux temps, s’est laissé aller, touchant légèrement l’attaquant italien. L’arbitre consulte la Var avant de donner le penalty aux Italiens, transformé par le même Andrea Pinamotti.
Les Africains vont encaisser un 4e but (4-2). Avant de s’offrir un penalty dans le temps additionnel grâce au raid solitaire de Koïta. En voulant se faire justice, il loupe le cadre.
Le Mali tombe les armes à la main. L’Italie se qualifie et rejoint l’Ukraine en demi-finale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here