PARTAGER

L’entraîneur des U20 du Sénégal, Youssouph Dabo, juge que «par expérience, c’est toujours difficile» de partager la poule du pays-hôte, en allusion du tirage au sort du prochain Mondial où le Sénégal partage la même poule que la Pologne, la Colombie et Haïti. «Je sais que par expérience, c’est toujours compliqué de partager le groupe avec le pays hôte», a déclaré le technicien sénégalais, qui souhaite une bonne préparation pour aller à la conquête de cette compétition.
Youssouph Dabo considère que tout dépendra de la préparation «pour arriver là-bas avec la confiance qu’il faut». «Le secret dans ces tournois, c’est la préparation», a-t-il précisé, appelant à reprendre le travail à temps avec l’Equipe nationale. «Rien ne sera facile, c’est la Coupe du monde, on est censé retrouver les meilleures équipes actuelles du monde», a-t-il dit, estimant que tous les représentants africains ont toutefois leurs chances. «Mais il faut s’y prendre très tôt concernant la préparation», a-t-il conseillé.

«Trouver des matchs amicaux avec un autre style de football»
Sous ce chapitre de la préparation, le coach Dabo et son groupe «élargi» vont «reprendre le travail au niveau du centre technique Jules François Bocandé de Toubab Dialaw». Et selon le technicien, il faut «trouver des matchs amicaux avec un autre style de football (européen, asiatique, sud-américain)», précise-t-il.
Dabo a signalé ne disposer à ce stade d’aucune information sur ses adversaires, estimant qu’il urge d’en trouver. Le Sénégal finaliste de la Can U20, jouera sa 3e phase finale du Mondial U20 en Pologne après avoir été demi-finaliste en 2015 (Nouvelle-Zélande) et huitième de finaliste en 2017 (Corée du Sud).
Avec aps et wiwsport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here