PARTAGER

Le ministre de l’Economie, des finances et du plan embouche la même trompette que le Prési­dent Macky Sall pour vanter les avantages du franc Cfa. Contrai­rement à ceux qui décrient cette monnaie, l’invité de Mamoudou Ibra Kane avoue que «le Sénégal n’est pas du tout favorable à une sortie du franc Cfa». Il explique : «Aujourd’hui, nous avons beaucoup plus d’avantages à être dans la zone franc que d’en sortir. Si on observe notre voisinage immédiat, nous voyons les avantages que nous avons à avoir une monnaie stable».
Le franc Cfa est de plus en plus contesté par des organisations de la société civile africaine. Ces vagues de contestations sont liées d’après M. Ba, au fait que «la monnaie a des fonctions qui relèvent de beaucoup de sphères. C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, des politiques, des économistes, voire des géographes, tout le monde parle du franc Cfa». A son avis, «notre appartenance à la zone franc, permet aujourd’hui, entre autres, aux pays de l’Uemoa d’avoir une croissance vigoureuse. Nous avons aujourd’hui, un cadre macroéconomique très assaini au niveau de la zone Uemoa. Et C’est l’existence d’une monnaie stable qui favorise cette situation». Il reconnait tout de même que «la fixité du taux de change peut avoir un inconvénient». «On en parle régulièrement. Nous n’avons  pas de possibilité d’utiliser aujourd’hui les instruments monétaires dans notre politique. Ainsi, nous devons d’abord travailler sur le réel, mettre en œuvre les réformes, avoir une croissance forte, maîtriser notre déficit, avant de parler d’une sortie éventuelle du franc Cfa.
Il faut d’abord que l’on ait la monnaie de la Cedeao avant d’abandonner le franc Cfa. Nous sommes en train de travailler sur cette monnaie. On pense qu’en 2020, on devrait pouvoir avoir cette monnaie et c’est à partir de ce moment qu’on pourra envisager notre sortie du franc Cfa», défend-il.
Lors de sa visite d’Etat en France, Macky Sall avait qualifié de «stable» la monnaie Cfa.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here