PARTAGER

Benno bokk yaakaar se joint au concert de désolation et de regret après la mort de l’étudiant Fallou Sène. Le Secrétariat exécutif permanent (Sep) de la coalition au pouvoir demande au gouvernement «l’ouverture d’une enquête afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire et appelle les étudiants et toute la communauté universitaire au calme et à la sérénité». Dans un communiqué, Bby estime que «de tels incidents sont à bannir de l’espace universitaire», mais aussi que «les retards dans le paiement des bourses ne doivent pas entraîner des violences et la perte d’une vie humaine». Le Sep invite, par conséquent, le gouvernement à «hausser le niveau de la rigueur à tous les maillons de la chaîne des opérations dans le traitement des revendications estudiantines et à privilégier le dialogue dans le secteur». La majorité d’ajouter : «Tous ensemble, gouvernement, administration universitaire, étudiants comme enseignants, acteurs politiques et de la société civile, nous devons construire les instruments d’apaisement durable d’un espace scolaire et universitaire, exempt de violence, pour l’intérêt supérieur de la Nation.»
hamath@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. C’est très triste mais l’état doit assumer les choses, les Bourses sont vitales pour les étudiants alors pourquoi attendre pour leurs versements. Pour un pays comme le Sénégal c’est une honte de laisser ses enfants, ses étudiants en arriver là c’est a dire a manifester pour recevoir leurs DROITS leurs DUS.ce qui est les plus malheureux c’est que chaque année c’est la même chose
    Jean Pierre LACHAT FRANCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here