PARTAGER

Correspondance particulière – Le nouveau président de la Commission de l’Union africaine dégage un profil remarquable. Celui-ci est basé en effet sur une solide expérience des questions diplomatiques africaines. Mous­sa Faki Mahamat, nouveau président de la Commission de l’Union africaine, est un Haut cadre de l’Administration tchadienne. Il a occupé de très hautes fonctions avec une expérience de trente ans. Plusieurs fois ministre, directeur de cabinet civil du président de la République, chef du Gouvernement, président d’une Grande Institution de la République à savoir le Conseil économique, social et culturel, Moussa Faki Mahamat a eu à porter et à gérer de grands dossiers pour le compte de son pays.
Ancien Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la République du Tchad depuis 2008, il a eu l’opportunité de suivre tous les dossiers stratégiques durant les mandats de M. Jean Ping et de Mme Nkosazana Dlamini Zuma à la présidence de la Commission de l’Union africaine.
Artisan de l’entrée du Tchad au Conseil de sécurité des Nations unies comme membre non permanent, Moussa Faki Mahamat a présidé le Conseil de sécurité pour le mois de décembre 2015 ainsi que le débat général du 19 décembre 2015 sur le thème : «Les menaces à la paix et à la sécurité internationales : le terrorisme et la criminalité transfrontalière».

Une riche expérience professionnelle
La longue expérience de Moussa Faki Mahamat, résultant de l’exercice et de la gestion des affaires tant au niveau national qu’international, l’a convaincu que les rêves que l’on peut légitimement nourrir pour le Continent africain et pour ses Peuples demeureront des chimères tant que la paix, la stabilité et la sécurité n’auront pas définitivement prévalu.
Ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la coopération internationale, de 2008 à ce jour, il a à ce titre conduit un grand nombre de dossiers parmi lesquels, on peut retenir : l’accession du Tchad à la présidence tournante de l’Union africaine pour l’année 2016 faisant de lui le président du Conseil exécutif de l’Union pour la même période et les travaux sur l’adoption de la Charte sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement.
Pour sa formation universitaire, Mahamat est titulaire d’un Dess en Droit public, obtenu en 1992 à l’Université Marien NGouabi de Brazzaville (Congo), d’une Licence en Droit public, Mention Très Bien, obtenu aussi à l’Université Marien NGouabi de Brazzaville (Congo). Le nouvel élu de la Commission de l’Ua est aussi doctorant en thèse de Droit public à l’Université Paris 13
Moussa Faki Mahamat parle couramment et écrit le français, l’arabe et l’anglais. Il est Com­mandeur de l’Ordre national du Tchad et Officier de l’Ordre civique du Tchad.
Comme publication, il a rédigé l’ouvrage «Réformes administratives et Administration du développement au Congo et au Tchad».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here