PARTAGER

Moussa Touré ne sera pas de la marche de la Coalition gagnante/­Wattu senegaal convoquée par Abdoulaye Wade à la Place Wa­shing­ton. La tête de liste de Cet/Jarin sama reew estime, en effet, que l’ancien Président n’a pas de leçons à donner aux Sénégalais pour avoir été le premier à interdire des manifestations au centre-ville.

Pour sa manifestation du 25 juillet prochain devant le ministère de l’Intérieur, Abdoulaye Wade ne pourra pas compter sur Moussa Touré. La tête de liste de Cet/Jarin sama reew qui était à Saint-Louis estime que le prédécesseur de Macky Sall à la tête du pays «n’a pas de leçons à donner aux Sénégalais en matière de marche». En effet, rappelle-t-il, Abdoulaye Wade et ses partisans sont «à l’origine de toutes les lois interdisant les marches à la Place de l’Indépendance et ses environs». «Sous le régime de Wade, l’opposition n’a réussi qu’une seule marche, celle du 23 juin», souligne-t-il. «C’est cette Coalition gagnante/Wattu senegaal qui avait maté la jeunesse et fait tuer des citoyens sénégalais comme Mamadou Diop. Pour ces raisons, elle devait avoir la pudeur de faire cette déclaration», a-t-il déclaré. Tout de même, Moussa Touré a exprimé ses inquiétudes quant à la délivrance des cartes biométriques dont le processus a été «escamoté» par le gouvernement. A cause de cette situation, l’ancien ministre de l’Economie dit craindre un «fort taux d’abstention». «Certains ne voteront pas parce qu’ils choisiront volontairement de ne pas voter. Mais d’autres n’iront pas aux urnes parce qu’ils ne recevront pas leur carte», déplore-t-il.
Le leader de Cet/Jarin sama reew n’a pas épargné le Président Macky Sall et son régime qui ont «échoué sur tous les plans». L’exemple le plus patent, selon lui, c’est le cas de Saint-Louis qui fut un pôle économique et politique dans le passé, mais qui désormais est «en déperdition». Il a aussi évoqué la brèche qui a été ouverte et mal gérée depuis lors. «Le secteur de la pêche a été également laissé en rade, car le gouvernement du Président Macky Sall n’a pu apporter les réponses qu’il faut vis-à-vis de la Mauritanie. Ils sont laissés à eux-mêmes depuis plusieurs années et à quelques jours des élections, Macky Sall est venu leur apporter des millions et des machines. Ce qui est de la pure corruption», considère M. Touré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here