PARTAGER
Moustapha Cissé Lô, président de la Ccia/rd.

«C’est un très bon message. Il faut un dialogue franc et sincère avec les acteurs politiques. Mais, on n’en peut plus de mettre des préalables. Il faut que l’opposition accepte de répondre à la main tendue du Président mais il y aura des termes de référence. Le Président Wade peut envoyer des gens comme il ne peut se retirer à 90 ans de la politique. Cela veut dire qu’au Pds, il n’y a que des cailloux là-bas et des chiffons (Sic). S’il y avait des leaders politiques là-bas, on n’en serait pas là.  Qu’on trouve un con­sensus sur les questions d’intérêt national. L’arrestation de Khalifa Sall ne peut être un obstacle. Combien de gens sont en prison pour 100 mille francs. Il y a des gens qui sont là-bas et ils m’ont dit qu’ils ne savent pas pourquoi ils sont incarcérés. Khalifa Sall au moins, il avait été accusé d’avoir détourné 1,8 milliard, il a dit qu’il ne répond pas. Mbaye Touré c’est mon cousin, ils ont dit qu’ils ont fait de fausses factures, ils ont chaque fois  retiré 30 millions et ils ne peuvent pas dire à qui ils ont donné l’argent. Arrêtez ce débat.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here