PARTAGER

Les corps de Collette Senghor, Léopold Sédar Senghor et Philippe Maguilène Senghor seront transférés à Joal. L’annonce a été faite hier, anniversaire du décès du Président Léopold Sédar Senghor, par Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale. «Il était amoureux du Sénégal. Aujourd’hui, il est là avec son épouse et son fils, mais ils ne vont pas rester là. On a lu une partie du testament qu’il nous a laissé, manuscrit que j’ai dû rendre public avec mon ami Gérard Bosio qui a été son conseiller pendant 20 ans. Il demande à être enterré à Joal dans le caveau qu’il a fait préparer depuis 1982. Donc, c’est pour des raisons pratiques qu’ils sont là pour le moment. Mais ils vont être transférés tous les 3 à Joal pour que le débat soit définitivement clos. C’est un document manuscrit que la fondation tient à mettre à la disposition du public. Il faut dire et réaffirmer qu’il restera toujours un exemple pour le Peuple sénégalais», a déclaré le président de l’Assemblée nationale.
20 décembre 2001. Le Sénégal perdait son premier président de la République. Léopold Sédar Senghor mourrait à Verson, en Bretagne (France). 18 ans après, le Sénégal se souvient du fils de Gnilane Ndiémé Bakhoum et de Basile Diogoye Senghor. Mais cette année, la commémoration du décès de Léopold Sédar Senghor intervient dans un contexte particulier. Elle est célébrée un mois après la disparition de son épouse Colette Senghor, décédée en France le 18 novembre dernier. La première Première dame du Sénégal repose aux côtés de son fils Philippe Maguilène et de son époux Léopold Sédar, au cimetière de Bel-Air.
Emedia.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here