PARTAGER

Au foirail des petits ruminants d’Alwar qui est l’un des plus grands points de vente de moutons de la région de Ziguinchor, le besoin est estimé à 23 mille têtes. Mais pour le moment, seuls 296 petits ruminants y sont encore recensés par les services vétérinaires de Ziguinchor. C’est dire, de l’avis de Famara Sonko du départemental de l’Elevage de Ziguinchor, qu’il y a eu une très faible entrée de moutons à Ziguinchor. «L’entrée est très faible dans la commune de Ziguinchor. Nous appelons ainsi les acteurs, les fournisseurs à converger vers Ziguinchor dont le marché est attractif», déclare le chef de service départemental de l’Elevage. Famara Sonko considère tout de même que la qualité des moutons déjà arrivés au niveau du foirail des petits ruminants est plus qu’acceptable. Quid de la fourchette des prix sur le marché ? Le départemental de l’Elevage estime que les prix qui sont souvent liés au gabarit des moutons varient, pour l’heure, entre 80 mille francs Cfa et 150 mille, voire 200 mille francs Cfa.
Et par rapport aux mesures d’accompagnement, il indique que l’éclairage au niveau du point de vente est déjà pris en charge, tout comme l’eau qui est également disponible. «Et la mairie s’attèle déjà à la question du nettoiement des lieux», a-t-il soutenu.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here