PARTAGER

Mounirou Sy a lancé mercredi l’Alliance pour une dynamique nouvelle (Adn). L’ancien membre fondateur de Fekké maci boolé, mouvement de Youssou Ndour, entend contribuer à une majorité parlementaire pour Benno bokk yaakaar aux Législatives du 30 juillet. «Le vibrant appel de Macky Sall pour une solidarité avec tous ceux ou celles qui, souffrant des aléas de la vie, sont démunis et rêvent d’un monde meilleur» ne pouvait le laisser indiffèrent. Face à la presse, le président de l’Adn justifie son soutien au président de la République par «le soutien constant de sa famille, ses amis, ses collègues universitaires, ses collaborateurs administratifs et politiques, de plusieurs autorités religieuses et coutumières». L’ancien directeur de l’ex-Bureau sénégalais des droits d’auteur (Bsda) n’entend pas jouer les seconds rôles au sein de Benno bokk yaakaar. «S’il est admis que le soutien vient de l’extérieur, l’Adn n’est pas mouvement de soutien. Nous avons été et sommes toujours dans la mouvance présidentielle. Et c’est pourquoi l’Adn se veut un mouvement de contribution, de propulsion de la coalition et de consolidation des acquis pour pleinement jouer un rôle remarqué dans la vie politique sénégalaise», a-t-il précisé. Et l’universitaire d’ajouter : «L’Adn n’est pas un héritage, mais plutôt une promesse d’avenir qui consiste à tout donner pour incarner ce que le Sénégal a de meilleur à travers ses femmes et ses hommes dotés de courage politique et de maturité citoyenne, seul gage d’une politique performante.»
Donc, son mouvement sera, dit-il, un «apport en plus-value» et sa participation au débat public pour apporter le maximum d’éclairage portant sur la gestion publique et étatique, sur la vision du président de la République. Pour cet enseignant du droit constitutionnel, l’Adn repose sur cinq piliers qui commencent par la lettre A : «Amour de la République, Action positive dans toute entreprise, Altruisme pour une adhésion qualitative, Abnégation dans le travail et Admiration dans l’éthique et la vertu.» Mounirou Sy a vivement remercié le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dion­ne et Youssou Ndour qui, selon lui, ont béni son mouvement.
Mahmout Saleh, qui a présidé la cérémonie, s’est fortement réjoui de l’initiative. Le directeur de Cabinet politique du Prési­dent Sall l’a invité à adhérer à la coalition Bby, à s’impliquer et à impliquer les différents segments de l’Adn pour mieux aborder les prochaines élections législatives. «La particularité de cette élection, c’est qu’elle précède une Présidentielle. Nous devons multiplier nos actions pour qu’il n’y ait pas de doute dans la réélection de Macky Sall», a préconisé M. Saleh.
bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here