PARTAGER

Par Ndèye Fatou NIANG (Correspondant) – Depuis hier, le commissariat spécial du Port a un nouveau boss : Il s’agit de Mariéme Diaw, qui quitte Dieuppeul où elle est remplacée par le jeune commissaire Sène, qui commandait jus­que-là, la Brigade d’intervention polyvalente (Bip). Cette brigade spécialisée dans la libération des otages, le déminage, la protection et l’escorte des Very important persons (Vip), les arts martiaux, les rappels héliportés et le parachutage, va être dirigé par l’adjoint de Sène, en attendant de lui trouver un remplaçant.
La Direction générale de la police nationale, dirigée par l’Inspecteur général de Police, Oumar Mal, qui vient ainsi de procéder à un petit mouvement, a rappelé à d’autres fonctions, le Commissaire de police principal Fiacre Bruno Badiane, qui présidait aux destinées du Com­missariat spécial du Port. Il est  remplacé à ce poste par une dame, le Commissaire de police Marième Diaw qui était chargé du Commissariat d’arrondissement de Dieuppeul. Elle est décrite par une source comme une dame «très connue par sa discrétion, sa discipline, ses qualités managériales, sa compétence et sa maîtrise parfaite des textes juridiques, car étant titulaire d’une maîtrise en droit».

nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here