PARTAGER

Le lead vocal du Dande Leñol, Baba Maal, a participé mercredi soir à un concert de musique en ligne réunissant une quarantaine d’artistes compositeurs internationaux, chantant d’une même voix pour une «planète saine». Le concert a eu lieu dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la terre. Il a été organisé par le compositeur et environnementaliste américain Ricky Kej, avec la collaboration de 43 autres artistes musiciens. Cinq parmi eux sont lauréats des Grammy awards (récompenses décernées chaque année aux Etats-Unis). Les artistes Ricky Kej (Inde), Lonnie Park, Laura Dickinson (Etats-Unis), Baba Maal (Sénégal), Wouter Keller­man (Australie), Hai Phuong (Vietnam), la chorale des jeunes de Mzanzi (Afrique du Sud), entre autres, ont donné un spectacle en direct, chacun de son domicile. «Ce concert de musique en ligne vise à tirer parti du pouvoir mondial de l’unité et de la force», soulignent les organisateurs. Le spectacle d’une heure a été ponctué d’une performance de Ricky Kej au piano et des autres compositeurs de renommée mondiale. Les spectateurs ont pu suivre des images prises sur la planète et mettant à nu la dégradation de la terre, en plus des prestations des artistes et des messages transmis par des personnalités, dont le directeur général de l’Orga­nisation mondiale de la santé (Oms), le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, le secrétaire exécutif chargé du Chan­gement climatique des Nations unies, entre autres.
Les artistes ont pris cette initiative en vue d’une «planète saine» car, selon Ricky Kej, «la musique a la capacité d’augmenter la cohésion sociale et de diriger l’attention humaine, de captiver et de créer un sentiment de communauté». Le but de «ce concert de musique en ligne», dit-il, est de rappeler «la fragilité de notre planète et l’importance de la protéger». «La situation actuelle menace les moyens de subsistance des personnes, des espèces et des écosystèmes. Nous appelons tout le monde à se lever et à agir pour apporter des changements positifs et durables, afin de protéger la terre sur laquelle nous vivons», a lancé Ricky Kej. Plusieurs organisations, dont l’Oms, le Fonds mondial pour la nature, l’Unicef et l’Unesco, ont pris part à l’organisation du concert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here