PARTAGER

Sponsorisé par le public, le jeune rappeur Paco Briz a réussi son pari.  Son concert intitulé Dr Show2, organisé ce samedi au Grand Théâtre, a connu un grand succès : décor, chorégraphies, culture léboue, invités de marque, près de 1800 places remplies… C’est le 2H qui a triomphé.

Finis les multiples sorties médiatiques et le marketing digitale. L’heure de la vérité a sonné. Paco Briz fait son show ce samedi au Grand Théâtre. C’est une parole à tenir, une communauté représentée et un art populaire à honorer. Il est 20 heure, les férus du 2H sont déjà présents. Enfants, adolescents, jeunes filles et garçons dont la plupart en style swag, attendent avec impatience l’évènement qui débutera presque 4h après. Ça vaut le coup ! Les jeunes talents de Yoff, «pêchés» par P. Briz, ont ouvert le bal avec de belles prestations avant de laisser la place aux artistes de renom. Bril fight 4, Karballa, El Jaz, Abiba, Kmt, One Lyrical…, le spectacle de­vient de plus en plus beau. En solo ou en duo, les prestataires maintiennent le tempo. Le public «kiffe».
00h 21 minutes, blackout sur le public. La salle est pleine. De bas en haut, les spectateurs ont occupé les 1800 places. Coup de tonnerre.  Et blackout total, c’est l’heure de la présentation du King lébou. Les rideaux s’ouvrent. Dans un riche décor, l’homme que tout le monde attendait apparaît sur scène en combinaison de pêcheur avec ses pieds nus dans le beau décor. C’est le début du grand spectacle. La température monte. Les sièges ne servent plus à rien. Les jeunes spectateurs ne cessent de sauter. Ils sont surtout venus pour délirer avec leurs cris retentissants. Play-back en solo, featuring avec des artistes comme Bmg… L’artiste fait son show. Et tout d’un coup, Nix apparait sur scène. Surprise! A sa descente, Paco enchaîne avec quelques freestyles et égotrips avant de faire son live. Sur ce, le groupe Fantastique accomplit des danses de break, de cirque, et d’acrobatie avec des entrées et des sorties sur scène. Et une autre surprise encore, le rappeur Cabanasse vient faire un duo. Pour clôturer en beauté, la danse du Ndawrabine  est effectuée par un groupe de jeunes filles vêtues de tenues traditionnelles léboues et de jeunes garçons arborant des tenues de pêcheurs. Quelques instants après, le Team Briz les rejoint sur scène avec une maquette de pirogue. Des témoignages de la famille et des proches de Paco Briz sont projetés sur l’écran géant, l’artiste fond en larmes. Inconsolable, il quitte la scène.

Concert réussi sans sponsor et sans soutien de la mairie de Yoff
Ils étaient nombreux à ne pas y croire, mais ils ont eu tort.  «Pour être honnête, c’est tôt. Mais quand un artiste se pèse et croit à la faisabilité de son projet, il faut l’accompagner», avait dit Y D, producteur de musique. L’initiateur de Galsen Hip hop award, Pape Sidy Fall, et Bril, ont finalement tous apprécié «l’audace» de P. Briz qui a sorti son premier opus l’année dernière. «Il a beaucoup travaillé et il mérite plus que ça. Il faut continuer dans cette lancée et ne pas attendre les sponsors. Le meilleur reste à venir», lance le rappeur Nix. Après la réussite de Dr Show1 en 2018 à Sorano, Paco Briz a réussi un grand pari et de la plus belle des manières. Avec zéro sponsor et sans l’appui des autorités, ce rappeur de la nouvelle génération a offert un beau spectacle dans une salle de 1800 spectateurs. L’on comprend alors pourquoi la mairie de Yoff, qui a aussi effectué le déplacement, a été huée par certains fans. Ces derniers, qui souhaitent que cette soirée se produise chaque année, se disent prêts à le supporter et à l’accompagner partout.
Ce concert de Paco est de bon augure pour son avenir. Selon M. Fall, si chaque rappeur faisait comme Paco, le rap irait très loin. Il faut dire que le temps d’une soirée, le rap a triomphé.  Le Hip-hop n’est pas seulement un «game». C’est aussi un business qui fait vivre des pères de famille et qui donne espoir à de nombreux jeunes talents.  Pourquoi donc les sponsors ne sont pas assez présents ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here