PARTAGER

Lors de la Présidentielle de 2012, seules 4 formations politiques s’étaient acquittées du versement de la redevance à titre de droit d’auteur. Cette année, alors que la campagne a débuté il y a quelques jours, aucun candidat n’a encore songé à verser cette redevance. Ce qui inquiète le directeur gérant de la Société sénégalaise des droits d’auteur et droits voisins (Sodav) qui, en conférence de presse hier, a rappelé aux différents candidats à l’élection présidentielle qu’il s’agit là d’un devoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here