PARTAGER

Le Forum annuel de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis, prévu le 5 juillet prochain, se propose de revisiter la vie et l’œuvre du chanteur parolier Ndiaga Mbaye, rappelé à Dieu le 13 février 2005 à Dakar. Dans un communiqué parvenu à l’Aps, la direction de la communication et du marketing de l’Ugb annonce que cette manifestation sera «un grand moment d’animation scientifique et culturelle» avec la participation d’universitaires et de communicateurs traditionnels appelés à échanger sur l’œuvre de ce «monument du patrimoine scientifique et culturel africain».
Ndiaga Mbaye, né en 1948 à Tattaguine, dans la région de Fatick (ouest), a très tôt attrapé le virus de la musique dans le sillage d’un père «virtuose du xalam et communicateur hors pair». Sous les drapeaux, il a véritablement révélé son talent jugé immense par la plupart des spécialistes après ses années de collège à Fatick (ouest) où il avait brillamment réussi l’entrée en sixième. Il a été intégré au Théâtre national Daniel Sorano en 1966, sans audition, grâce à Maurice Sonar Senghor, à l’époque directeur de cette institution, alors qu’il venait de réussir au concours de la Gendarmerie nationale. «S’ensuivra une fulgurante carrière solo à partir de 1977 au répertoire riche et varié où l’amour, le retour à la terre, la solidarité communautaire, l’unité africaine, etc. seront interprétés de manière magistrale par le maître de la parole et du vers», rappelle le document des services de l’Ugb. Selon la même source, «la profondeur de sa pensée et sa générosité dans le partage amèneront par ailleurs le lauréat du Prix guddig Laye Mboup à animer des émissions fort courues à la radio», ajoute le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here