PARTAGER

«La Poste n’est pas faite pour des règlements de comptes politiques». C’est la déclaration faite hier, au cours d’un point de presse, par le président du Mouvement «Convergence patriotique pour l’émergence/
Sunu rew», Lamine Gaye. Ce dernier s’est plaint que c’est dans «la plus grande injustice que le Directeur général du groupe La Poste, société où je travaille depuis des années, menace de m’affecter à Ourossogui, à la suite de mes prises de  position politiques. Une décision qui a été prise le 09 février, après que j’ai déclaré, lors du lancement de mon mouvement, 24h avant, le 08 du même mois, que s’il  y avait à Thiès deux Ablaye Dièye, président du Mouvement «Les Amis de Cheikh Kanté», Idrissa Seck  serait déraciné».
C’est par le même mouvement d’humeur, signale-t-il, que «le Dg de La Poste, Pape Siré Dia, a signifié la mutation à deux autres responsables de l’Apr à Thiès, en l’occurrence la responsable de Thiès, Mme Sadany Aidara Diaw, précédemment en service à la Direction régionale des postes de Thiès, affectée au bureau de Poste de Ranérou et Mme Fatoumata Bintou Dieng, précédemment en service au bureau de Thiès-Escale, affectée au bureau de poste de Waoundé». Il soutient : «Soupçonné de n’être pas partisan du camp de M. Dia, cette sanction m’est tombée sur la tête sans aucune raison de service». Et d’enfoncer : «Par ces actes arbitraires, le Dg de La Poste est en train de mettre en péril l’unité de la majorité présidentielle à Thiès». D’autant qu’il ne saurait admettre qu’un Dg nommé par le président  de la République se mette à combattre des responsables de l’Apr comme lui «et à sanctionner des jeunes qui travaillent vaillamment pour l’hégémonie politique du Président Macky Sall». Lamine Gaye, qui dit avoir inscrit sur les listes électorales, avec son mouvement, 587 jeunes qui n’ont jamais voté, déclare avoir voulu lancer une alerte afin selon lui, que «l’opinion nationale et les autorités publiques soient informées que les menées abusives du Dg de La Poste sont devenues nuisibles à la cohésion de l’Apr à Thiès et au travail que les jeunes responsables mènent sur le terrain social».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here