PARTAGER

Vahid Halilhodzic a commenté ce vendredi le départ anticipé de Kara Mbodji qui était lié avec le Fc Nantes jusqu’en fin de saison. Les deux hommes s’étaient embrouillés à l’issue du succès des Canaris face à Montpellier (2-0). Halilhodzic avait remplacé Kara peu avant l’heure de jeu.
L’ancien entraîneur de l’Equipe nationale algérienne a fait le point en conférence de presse. «Devant les médias, j’aurais aimé clarifier la situation sur Mbodji. Il y a des choses que l’on ne peut pas accepter. Je n’apprécie pas que vous écriviez ces mensonges. Pour avoir la vérité, demandez-moi. Vous avez écrit qu’il y a eu une altercation physique. C’est totalement faux, il y a eu une explication.»

«C’est la première fois dans ma vie qu’on ne me serre pas la main»
Et le coach des Canaris de poursuivre : «Un joueur ne pouvait pas se comporter comme ça. J’ai décidé qu’il devait quitter le club, je le lui ai dit immédiatement. Ce club mérite qu’on le respecte. La façon dont il s’est comporté est inacceptable. Déjà, c’est la première fois dans ma vie qu’on ne me serre la main, ni à moi ni à mes adjoints. Et pourtant, vu ce qu’on a fait pour lui…», a conclu Vahid Ha­lil­hod­zic.

Aucun problème avec le genou de Kara
De retour à Anderlecht, la question maintenant que beaucoup de fans se posent est : «Comment va son genou ?»
Bien, affirme Jochen De Coene, ancien physiothérapeute d’An­der­lecht. «Kara a réussi l’examen médical à Nantes. Et qu’il n’a pas beaucoup joué n’a rien à voir avec son genou». «Kara a connu une période difficile et sa rééducation a été plus lente que prévu, mais il était présent à la Coupe du monde», a déclaré De Coene. Avant de préciser que le Sénégalais a besoin d’un programme adapté. «Si le staff médical l’accompagne bien et qu’il peut parfois par précaution échapper à un entraînement, tout profit sera pour le club.»
Avec Footnews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here