PARTAGER

Nouveau rebondissement dans l’af­faire Munir El Haddadi. L’ancien attaquant du Fc Barcelone pourrait finalement porter le maillot des Lions de l’Atlas lors de la prochaine Coupe du monde 2018.
A en croire le journal Al Ahdath Al Maghribya dans sa livraison de ce vendredi 29 décembre, la Fifa envisage d’assouplir les règles sur le changement de nationalité sportive. Objectif : permettre à des joueurs qui ont déjà évolué avec un pays d’en choisir un autre.
«Il y a tant de problèmes qui sont apparus. Le monde change. L’immigration change. Il y a des problèmes de nationalité qui surgissent partout dans le monde – en Afrique, en Asie et Concacaf. C’est donc le bon moment pour jeter un coup d’œil et voir s’il y a des solutions sans nuire à l’intégrité du jeu», a reconnu le vice-président de la Fifa, le Canadien Victor Mon­tagliani, auprès de la Bbc. Si cette décision est adoptée par la Fifa, la Fédération royale marocaine de football peut réactiver le dossier de Munir El Haddadi.
Le joueur qui avait disputé une rencontre avec la sélection espagnole a manifesté à plusieurs reprises son souhait de représenter le Maroc. Le sélectionneur de la Roja à l’époque, Vicente Del Bosque, avait même exprimé son regret à Fouzi Lekjaa d’être la source de tous les maux du joueur.
C‘était lors du match Maroc-Pays-Bas, en plein ramadan dernier, que Munir avait fait le déplacement au Maroc pour discuter de son avenir avec les dirigeants fédéraux marocains, et découvrir l’ambiance qui règne au sein des Lions de l’Atlas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here