PARTAGER

La nouvelle directrice et représentante Résidente du Programme alimentaire mondial (Pam) au Sénégal a pris ses fonctions, a annoncé mercredi le service de communication du Pam. Lena Savelli, de nationalité suédoise et originaire du Venezuela, a présenté, mardi, sa lettre de mission au ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Me Sidiki Kaba, selon le communiqué reçu à l’Aps. La même source indique que Madame Savelli, nommée par le Directeur exécutif du Pam, David Beasley, «aura la charge de diriger les opérations d’assistance et de résilience menées au Sénégal».
Citée dans le communiqué, elle a déclaré : «C’est un honneur pour moi de devoir accompagner le gouvernement du Sénégal pour l’atteinte des Objectifs de développement durable, notamment l’Odd 2 qui consiste à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable d’ici 2030.» «Une alimentation insuffisante ou déséquilibrée a des effets néfastes sur la santé, mais elle ralentit aussi les progrès dans d’autres domaines tels que l’éducation et l’emploi», a-t-elle poursuivi.
Le communiqué rappelle qu’en 2018, le Pam compte assister quelque 400 000 personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition à travers des programmes et projets visant à contribuer aux politiques menées par le gouvernement dans les domaines de l’éducation, la santé, la protection sociale, le développement rural et la résilience. La nouvelle directrice a assuré que «le Pam sera un partenaire privilégié du gouvernement du Sénégal pour servir les personnes les plus vulnérables notamment, les femmes, les enfants. Ce défi, nous comptons le relever en synergie avec des agences sœurs du Système des Nations-Unies, les donateurs, la Société civile». Lena Savelli regagne le Pam Sénégal après quatre années de fonction au Secrétariat général des Nations Unies à New York, où elle a occupé le poste de Con­seillère aux affaires politiques et humanitaires pour l’Afrique de l’Ouest, du Nord, d’Amérique Latine et d’Asie du Nord-Est, indi­que le communiqué.
Elle comptabilise plus de 15 ans d’expérience aux Nations-Unies où elle a occupé diverses fonctions au niveau du management, des programmes, des relations extérieures et de la communication.  Sa carrière au sein des Nations Unies a débuté en 2002 avec le Haut-Commissariat des Réfugiés pour le rapatriement des réfugiés angolais de Zambie. En 2003, elle rejoint le Pam, successivement pour les bureaux de la Zambie, la Répu­blique Démocra­tique de Corée, du Sri Lanka, de la Chine, où elle est intervenue dans les opérations d’urgence et également en Haïti suite au tremblement de terre de 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here