PARTAGER

Par W. DIALLO

La Nba (National basketball association), en collaboration avec Seed Academy de Thiès,  a procédé hier au second test de son programme d’élite destiné aux meilleurs talents du continent. Ouvert en décembre dernier avec le lancement de l’Academy, ce sont 21 jeunes issus de 8 pays africains qui prennent part cette seconde phase test au Cneps de Thiès. Un programme qui réunit les jeunes âgés de 16 et 18 ans du continent.
Il s’agit du sixième programme de développement initié par la Nba, à travers le monde, et lancé en octobre dernier à Dakar. A l’image de la première phase de test, celle-ci a également réuni une belle brochette de responsables de la Ligue américaine de basket dont le vice-président en charge des opérations internationales de basket de la Nba, Brooks Meek, mais aussi du président de la Nba Afrique et Fondateur de Seed Academy, Amadou Gallo Fall.
Pour la première promotion, attendue d’ici la fin de l’année et dont la détection a été confiée à des techniciens de la Nba ou encore d’anciens basketteurs africains et américains, elle regroupera les 12 meilleurs jeunes des cinq académies. Car avant la ville de Thiès, trois académies avaient déjà vu le jour en Chine (Hangzhou, Jinan et Urumqi), une en Inde et une en Australie. Ces derniers rejoindront au final, la «maison mère» située en Australie pour poursuivre leur formation, en attendant de trouver un point de chute dans une franchise américaine ou un club en Europe.
Lors de la première phase, une dizaine de jeunes, venus de tous les coins du continent, avaient travaillé pendant deux jours au Cnpes de Thiès. Le choix sera porté sur des jeunes comme Cheikh Faye du Sénégal et pensionnaire de Seed Academy ou encore Patrick Mwemba de la République démocratique du Congo (Rdc). La deuxième journée s’achève aujourd’hui, toujours au Cneps de Thiès.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here