PARTAGER

Pour offrir un second mandat au Président Macky Sall en 2019 et une majorité confortable aux prochaines Législatives, Ndèye Diop travaille à la massification de l’Alliance pour la République (Apr) dans la commune de Cam­bérène. Venue apporter son soutien au coordonnateur local du par­ti présidentiel, Issa Sow, cette Apériste a monté sa cellule di­manche. Elle dit : «D’ici les prochaines échéances électorales, je vise plus de 1 000 adhésions à l’Apr avec ma cellule. J’ai réussi  à ramener cent 100 nouveaux.» Ndèye Diop souligne, en effet, que le chef de l’Etat «mérite un second mandat pour achever ses projets dans le cadre du Plan Sénégal émergent (Pse)». Elle ajoute : «Chaque Sénégalais a une dette envers le président de la Répu­bli­que qui aime le Sénégal et s’emploie à le développer.» Celle qui se décrit com­me une «fem­me de développement» as­sure qu’elle ne fait pas la politique pour «les prébendes». Elle confie d’ailleurs avoir «décliné» l’offre du Prési­dent Wade qui lui avait proposé le poste de sénatrice au moment où elle évoluait sous les couleurs de Rewmi de Idrissa Seck. Et ce, en plus d’être promue «présidence des femmes du Pds à Kolda». Mais, réaffirme Mme Diop, «ce qui m’importe, c’est de ren­­forcer le chef de l’Etat qui, à tra­vers ses réalisations, commence à faire ses preuves dans la construction des infrastructures, l’éducation et la santé, entre autres».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here