PARTAGER

Invitée de l’émission «Jury du dimanche» sur Iradio, Ndèye Fatou Ndiaye Blondin dénonce le mutisme des leaders politiques sur certaines questions brûlantes de l’actualité. La co-coordonnatrice du mouvement Aar li ñu bokk dénonce ce silence assourdissant des hommes politiques qui laissent les populations à leur propre problème. «Il y a une espèce de léthargie totale dans ce pays. On n’a pas trop suffisamment entendu des réactions face aux tonnes de cocaïne saisies, ni face aux milliards des faux billets qui circulent, ni face aux jeunes qui meurent et continuent d’aller à l’émigration», regrette-t-elle avant de faire savoir qu’une partie de l’opposition est piégée dans l’opposition. Il s’y ajoute que la société civile est devenue, selon elle, virtuelle à cause des réseaux.
S’adressant aux leaders politiques qui ne se prononcent jamais sur les questions qui touchent les citoyens, elle leur dit sans sourciller : «Vous n’êtes pas dans le tempo de la demande sociale. Vous n’êtes pas dans le tempo des préoccupations sénégalaises. Vous ne faites des sorties que pour parler des aspects politiques. Vous devez parler des prix qui augmentent, des phénomènes de société qui impactent les couches vulnérables.»
Emedia.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here