PARTAGER

La mobilisation était forte dimanche derrière Fatimata Sy, coordonnatrice de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) de Ndiarème Limamoulaye. Face à la presse, des jeunes Apéristes de la commune ont dénoncé les «pratiques» de leur maire, Baïdy Sèye, qu’ils accusent de les diviser. «Il a quitté le Pds pour rejoindre notre parti depuis 2012. Après 8 années à la tête de la mairie, il commence à manœuvrer pour diviser les jeunes de la commune. Nous demandons au président de la République de dire à M. Sèye de respecter les chartes du parti. Sinon nous prendrons nos responsabilités», prévient Fatimata Sy. Cette dernière accuse l’édile de Ndiarème Limamoulaye d’organiser des réunions régulièrement pour imposer des anciens de l’Ujtl en direction des élections locales. Fatimata Sy, à son tour, a annoncé sa candidature. Les proches du maire promettent de réagir à ces accusations.

1 COMMENTAIRE

  1. Baidy SEYE veut juste cacher ses innombrables malversations en essayant de s’accorder au fauteuil de la mairie. Il y trouvera des jeunes prêts à en découdre avec lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here