PARTAGER

Au moment où le Forum civil était à Saly pour élire son nouveau coordonnateur, une autre organisation, le Forum citoyen, née de ses flancs, a tenu son Assemblée générale constitutive dans la Cité du Rail. Sa coordonnatrice, Dr Mbengue Binette Ndiaye, dit : «Nous ne considérons pas la naissance de notre organisation comme un éclatement du Forum civil, mais plutôt une façon de renforcer davantage la société civile et perpétuer en conséquence l’œuvre de Mouhamadou Mbodj qui a consacré toute sa vie au combat citoyen.» Pour elle, l’idée de la mise en place de cette organisation est née du constat que de plus en plus on assiste à une crise des institutions et qu’en conséquence, en tant qu’acteurs de la société civile, ils se doivent d’œuvrer au renforcement de ces institutions et qu’il y ait une autonomisation des sessions. Une crise des institutions à laquelle s’ajoute «celle des valeurs qui nécessite des séances de formation et la mise en place d’outils aptes à renforcer la citoyenneté active à toutes les échelles et la démocratie participative». Elle ajoute : «Le Forum citoyen va dans le cadre de la lutte contre la pauvreté travailler pour une meilleure redistribution des différentes ressources, qu’elles soient minérales, gazières, pétrolières ou même financières afin de redonner espoir à la jeunesse quant à la possibilité qu’elle a de construire son avenir sans avoir besoin d’emprunter les voies de l’exode.» Pour elle, «nous n’avons aucune connexion avec l’Etat, mais il est évident que nous allons continuer à nouer des alliances parce que nous avons opté pour la transformation stratégique. Ce qui ne peut pas se faire de manière isolée». Et à ce titre, poursuit Mme Ndiaye, «il faut qu’ils soient ensemble pour aller vers des conventions avec des institutions de l’Etat, surtout celles en charge de la lutte contre la corruption, de contrôle, mais aussi les collectivités territoriales». Elle estime que «de moins en moins vous allez nous entendre dans la dénonciation, mais de plus en plus vous nous verrez sur le terrain, car nous serons aux côtés des citoyens».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here