PARTAGER

L’ancien président de la Fédération sénégalaise de football, Mbaye Ndoye, est décédé ce samedi des suites d’une courte maladie. Une triste nouvelle pour la famille sportive qui lui a rendu un hommage émouvant, à l’image de l’actuel président de la Fédération, Me Augustin Senghor.

Me Augustin Senghor, l’actuel président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), pleure le décès de Mbaye Ndoye, l’un de ses prédécesseurs entre 2005 et 2008. «C’est le football qui, dans son ensemble, perd un grand serviteur», a-t-il d’emblée réagi dans une interview accordée à Emedia.sn. Avant de louer les qualités de «quelqu’un qui, selon ses propres termes, a durant toute sa vie œuvré pour le développement du football. D’abord, au niveau de son club avec l’As Douanes qu’il a su porter jusqu’au plus haut niveau en remportant le titre de champion du Sénégal et beaucoup d’autres trophées nationaux, aussi, en le faisant participer à des compétitions nationales». «Et, à côté de cela, a-t-il insisté, nous avons vu un fédéral rompu à la tâche, expérimenté et dont l’efficacité n’avait de pareille que la discrétion. Un homme vraiment qui cultivait les relations entre les dirigeants. Et, un grand dirigeant de l’Afrique. J’ai une pensée à l’endroit de sa famille naturelle. Il a été dans toutes les grandes campagnes entre 2000 et 2008, il a beaucoup apporté avec humilité, discrétion. Et, même après son départ de la Fédération, nous avons gardé de bons rapports parce qu’il était d’un grand conseil pour nous. Chaque fois, il nous appelait pour nous donner un avis, ses conseils et suggestions.» Me Augustin Senghor de poursuivre : «C’est quelqu’un qui a consacré sa vie au football. Le football sénégalais lui doit énormément.» C’est sous l’impulsion de Mbaye Ndoye, a-t-il tenu à rappeler, «que le projet du centre de Toubab Dialao (Centre Jules François Bocandé) a été lancé». Mieux, a-t-il rappelé, «Mbaye Ndoye fait partie de ceux qui ont posé les premiers jalons des premières infrastructures du football sénégalais». Ancien responsable de la Section Foot de l’As Douanes, Mbaye Ndoye, qui a dirigé la Fsf de 2005 à 2008, a pris le relais de Saïd Fakhry avant de démissionner trois ans plus tard pour la mise en place du Comité de normalisation du football sénégalais, alors dirigée par Mamadou Diagna Ndiaye. Il a aussi été vice-président de la Fédération sénégalaise entre 2000 et 2005, durant la période faste du football sénégalais. Mbaye Ndoye a été enterré hier à Diokoul, à Rufisque.

Avec emedia.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here