PARTAGER

Sa voix sublime avait fini de s’imposer sur les ondes. Reine Marie Faye quitte ce monde après une carrière exemplaire qui l’a menée dans les principaux médias de ce pays.

Un timbre de voix unique, une parfaite maîtrise de la langue, aussi bien wolof que française, voilà ce que l’on retiendra de Reine Marie Faye. La belle voix des ondes s’est éteinte ce vendredi à l’âge de 68 ans. Très appréciée, la journaliste avait fait ses premiers pas en qualité de téléspeakerine à la Radiodiffusion télévision du Sénégal (Rts). Après plusieurs années dans cette maison où elle avait mis le pied par le plus grand rocambolesque des hasards, Reine Marie Diaher Faye va poser ses valises à Walfadjri. Informa­ticienne, c’est durant sa formation à Reims en France qu’elle dit avoir maîtrisé les subtilités de la langue wolof en faisant le link entre des émigrés sénégalais. Cette maîtrise lui ouvre une carrière qui a contribué à rendre plus attractif le journal en wolof dans tous les médias où elle a eu à exercer. C’est ce que salue le journaliste Ballé Preira en lui rendant hommage. «Une grande journaliste qui a contribué à donner au wolof ses lettres de noblesse dans l’information dans nos médias (Rts, Sud Fm et Walfadjri). Elle était aussi très à l’aise en français», dit-il. «Ce qui caractérise son expérience dans le journalisme en langues nationales, c’était son wolof pas académique ni banal non plus», souligne Jean Meïssa Diop, interrogé par l’Agence de presse sénégalaise (Aps).
«Reine Marie Faye était entière, complexe, professionnelle, rigoureuse et honnête dans ses relations avec les gens», témoigne son collègue du temps de Walfadjri, l’actuel directeur de l’Information du Groupe futurs médias, Souleymane Niang. Après des années passées dans les radios et télés du pays, Reine Marie Faye prêtait sa voix à des spots publicitaires. Là encore, son expertise et son talent avaient fini d’en faire une voix très prisée. «Sa belle voix lui a valu de signer des spots mémorables. Elle était reconnaissable entre mille», souligne M. Diop. Femme aux multiples facettes, Reine Marie Faye le fut. Durant les belles années du théâtre populaire, elle avait aussi fait un passage réussi à Daraay Kocc en interprétant un rôle dans la célèbre dramatique Yadikoon où elle avait le rôle d’une indicatrice de police, chargée de piéger et de confondre un avorteur illégal, un garçon de salle clandestin. A 68 ans, Reine Marie Faye quitte ce monde en faisant l’unanimité sur son talent. Et son parcours jalonné de succès dans le monde de la presse et de la publicité en est la preuve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here