PARTAGER

L’ancien ministre de la Communication sous le règne du Président Abdou Diouf, Moctar Kébé, est rappelé à Dieu à l’âge de 84 ans. Il fut journaliste et ambassadeur du Sénégal en Gambie.

Moctar Kébé, ancien maire de Kolda, est rappelé à Dieu à l’âge de 84 ans. Victime d’un Avc en 1996, l’ancien responsable du Parti socialiste dans la région de Kolda ne se relèvera pas de sa chaise roulante. Il assimilait sa maladie à un coup mystique chopé quand il était en fonction en Gambie. Il en avait fait l’annonce dans une interview.
Ancien ministre de la Com­munication, Moctar Kébé a dirigé plusieurs départements dans le gouvernement du Président Abdou Diouf. En 1988, il est élu député socialiste. Intervient par la suite son entrée dans le gouvernement de Diouf où il a été ministre de l’En­vironnement et de la protection de la nature. Elu maire de Kolda en 1990, il continuait à siéger au gouvernement où il occupait les fonctions de ministre de la Fonction publique et du travail. Après son passage à la Com­munication, il devient ambassadeur du Sénégal en Gambie de 1993 à 1995. Puis Moctar Kébé se rendra au Liberia pour y représenter son pays.
Avant son entrée au gouvernement, Moctar Kébé a été attaché aux Cabinets de Djibril Thiam, Amadou Karim Gaye et Moustapha Niasse. Ensuite cap sur le quotidien national Le Soleil. Diplômé du Centre universitaire d’enseignement du journalisme, un institut de l’Université de Strasbourg (France), il a dirigé le service Politique étrangère de l’astre national, de 1960 à 1984.
Né à Kolda en 1936, Moctar Kébé se rend à Ziguinchor pour continuer son cursus scolaire qui, plus tard, l’a ramené à Dakar aux Lycées Maurice de Lafosse et Van Vollenhoven. «Ancien journaliste au quotidien national Le Soleil, le doyen Kébé a eu toute une vie dévouée au Sénégal et aux Sénégalais qu’il a servis à travers plusieurs positions, du début des années 1960 à la fin des années 1990. En dehors de son Kolda natal où il fut maire, il a également été député, ambassadeur et a occupé plusieurs portefeuilles ministériels dont celui de la Communication. Partout où il est passé, il a laissé une marque indélébile de par son engagement et son patriotisme», a réagi Abdoulaye Diop, l’actuel ministre de la Culture et de la communication. Ce dernier a «adressé ses condoléances les plus sincères à la famille éplorée, à toute la région de Kolda et à l’ensemble de la population sénégalaise».
Par Malick GAYE – mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here