PARTAGER

La Rn1 serait-elle devenue le corridor de la mort ? La question est pertinente, vu le nombre d’accidents mortels sur cette route. A la sortie de la commune de Nguekokh, trois personnes ont perdu la vie suite à une course-poursuite entre un minicar et un camion. Fina­lement, un camion qui venait dans l’autre sens a heurté le camion malien. Le chauffeur du minicar, qui roulait dans le sens Mbour-Dakar, a voulu dépasser à vive allure le camion malien dont le chauffeur n’a pas voulu céder le passage. Ce dernier, qui avait déjà engagé son dépassement, ne pouvait plus se rabattre sur la droite pour prendre le sens normal. Et il a fait face à un camion transportant du sable, qui roulait aussi à vive allure. Surpris par la vitesse du minicar,  il a tenté de lui céder le passage. Il a heurté le camion malien qui filait à grande vitesse.
Une indiscipline qui va coûter la vie aux trois passagers qui étaient dans le camion de sable : il s’agit de Cheikh Tidiane Ndoye, âgé de 24 ans, de Mbodji Guèye, 18 ans, et Mame Cheikh Guissé, 50 ans. Gravement blessé, le Malien a été évacué à l’hôpital de Grand-Mbour pour recevoir des soins. Le conducteur du minicar, qui est sorti indemne de cet accident, a été arrêté par les pandores et transféré à la Brigade de gendarmerie de Nguekokh pour les besoins de l’enquête.
Les corps sans vie ont été transportés par les sapeurs-pompiers à la morgue de l’hôpital de Grand-Mbour après le constat fait par les éléments de la Brigade de la gendarmerie de Nguekokh.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here