PARTAGER

Le Président du Niger, Ma­hamadou Issoufou, a promis de renforcer son Armée en 2018 pour faire face aux attaques récurrentes des groupes djihadistes. «En 2017, nous avons été confrontés aux menaces que font peser sur notre pays les organisations terroristes et criminelles», a indiqué le Président Issoufou dans son message à l’occasion du Nouvel An.
Selon M. Issoufou, les efforts consentis dans le recrutement, la formation et l’équipement des soldats ne faibliront pas en 2018. Le chef de l’Etat nigérien a signalé que «17% du budget seront consacrés en 2018 à la sécurité», avec une légère hausse par rapport à 2017 (15%). Il a promis un «programme de montée en puissance» de l’Armée, avec «la création d’infrastructures militaires partout où cela est nécessaire». «L’objectif étant d’être capable de faire face à toute menace quelle qu’elle soit», a-t-il expliqué. Le Niger est confronté depuis quelques années à des attaques des groupes djihadistes sahéliens et des islamistes nigérians de Boko haram. Le pays est membre de la force anti djihadiste G5-Sahel, avec le Mali, le Burkina Faso, le Tchad et la Mauritanie.
Bbc/Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here