PARTAGER

Le Nigeria versera 2,4 millions de dollars US (2 millions d’euros) aux Super Eagles en guise de prime de qualification pour le Mondial-2018, a annoncé mercredi un porte-parole de la fédération (Nff). «La Nff s’est mis d’accord avec l’équipe pour lui verser 2,4 M USD sur les 8 qu’elle-même attend de la Fifa», a déclaré Ademola Olajire, le directeur de la communication de l’instance nationale. Comme en 2014 au Brésil, ce montant représente 30% de la prime allouée au Nigeria après sa qualification à la Coupe du monde. La Nff avait déjà accepté d’octroyer à l’équipe, différents bonus et avantages pour éviter le même conflit qu’en 2014. Le 14 novembre, la fédération avait ainsi annoncé être parvenue à un accord avec son Equipe nationale à propos de la question des primes de match en Russie, sans en dévoiler toutefois les termes. Lors du Mondial 2014, les Super Eagles avaient volontairement fait l’impasse sur une séance d’entraînement pour protester contre le non-versement d’une prime de qualification. Cela avait obligé le ministre des Sports de l’époque à se rendre en urgence en Amérique du Sud à bord d’un jet privé, avec près de quatre millions de dollars (3,39 millions d’euros) d’argent liquide. En 2018, le Nigeria disputera sa 6e Coupe du monde. Il a déjà atteint à trois reprises les 8èmes de finale, en 1994, 1998 et 2014.
7sur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here