PARTAGER

Issa Hayatou a été désigné vice-président d’honneur de la Fifa, lors de son Assemblée générale jeudi à Bahreïn. Une consolation pour l’ancien patron du foot africain battu aux dernières élections par le Malgache Ahmad Ahmad.

Après son cuisant échec à la tête de la Confédération africaine de football (Caf) face au Malgache Ahmad Ahmad, le Camerounais, Issa Hayatou, a été désigné vice-président d’honneur de l’instance mondiale du football. Une institution qu’il avait accusé d’être à l’origine de sa défaite aux élections de mars dernier.
Avec cette nomination, Issa Hayatou reste dans les plus grandes sphères du football mondial pour lequel il a longtemps œuvré en qualité de membre du Comité exécutif de la Fifa.
En effet, il a siégé à plusieurs reprises dans l’exécutif de l’instance mondiale. D’abord, de 1990 à 2008. Puis, d’octobre 2015 à février 2016, il aura occupé la présidence par intérim de l’organisation, à la suspension de Sepp Blatter.
Battu par le Malgache Ahmad Ahmad lors des élections à la Caf, Issa Hayatou, 70 ans, avait accusé la Fifa d’être à l’origine de sa débâcle. «Je sais que vous avez fait campagne contre moi. Voilà 29 ans que je suis à la tête de la Confédération africaine de football, mais visiblement, certains pensent que je suis vieux et qu’il faut que je parte. Sepp Blatter a été réélu à la tête de la Fifa à 79 ans, mais personne n’en a parlé», avait-il lancé à l’endroit du président de la Fifa, Gianni Infantino, et de la secrétaire générale, Fatma Samoura.
Toutefois, si cette nomination était confirmée, ce serait là, la sollicitation de l’expérience engrangée par le Camerounais non seulement à la Caf, mais aussi à la Fifa.

Commission de discipline : le Ghanéen Anin Yeboah élu président
A noter que dans la même foulée, le juge ghanéen de la Cour suprême, Anin Yeboah, a été élu ce jeudi au poste de président de la Commission de discipline de la Fifa. L’élection du juge Anin a été confirmée au Congrès de la Fifa à Bahreïn par un vote de 98% des voix.
Avant d’être porté à la tête de la Commission de discipline, le juge ghanéen a été élu en mai de l’année dernière membre du Comité d’arbitrage et d’éthique de la Fifa. Ajoutons qu’en dehors de la présence du président dans cette commission, on retrouve trois autres Africains dont le Togolais Guy Akpovi.
Avec Koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here