PARTAGER

Depuis quelques jours, Dakar retient son souffle et attend le premier gouvernement du second mandat du Président Macky Sall. Mais selon quelques indiscrétions, il faudra attendre le lendemain de la célébration du 59e anniversaire de l’accession du pays à l’indépendance pour connaître les intentions du Président. En attendant, c’est à un déjeuner d’adieux que les ministres ont eu droit hier.

Réélu pour un deuxième mandat de 5 ans, le Président Macky Sall a tenu hier le dernier Conseil des ministres de son septenat. En attendant la formation du prochain gouvernement, Dakar bruit de supputations et de pronostics. Mais selon certaines informations, il faudra s’armer encore d’un peu de patience avant de connaître la nature du prochain gouvernement. En effet, c’est seulement après le défilé du 4 avril que le nouvel attelage gouvernemental devrait être connu. S’agira-t-il d’un nouveau Premier ministre ou bien Mohamed Boun Abdallah Dionne sera-t-il chargé de reformer une nouvelle équipe ? Cette question devrait trouver une réponse dès les premiers jours qui suivront la célébration du 59e anniversaire de l’Indépen­dance du Sénégal. C’est ensuite seulement que le sort des uns et des autres devrait être scellé.
L’investiture du Président Macky Sall interviendra deux jours avant, à savoir le 2 avril au Parc des expositions de Diam­niadio. Et devant ses ministres, Macky Sall a annoncé que «l’audience solennelle se déroulera en présence, notamment, de chefs d’Etat et de gouvernement, ainsi que de nombreuses délégations et personnalités étrangères qui ont déjà confirmé leur participation». Ces derniers jours, l’on a annoncé déjà que plusieurs chefs d’Etat africains seront présents à Dakar ainsi qu’une forte délégation des Etats-Unis. Et c’est donc pour assurer une bonne coordination de toute la cérémonie que le Président Sall a décidé de repousser de quelques jours la formation du nouveau gouvernement. Il s’agit de permettre aux ministres déjà en place de bien s’acquitter de leur tâche. Le communiqué du Conseil des ministres est d’ailleurs très explicite. «Le chef de l’Etat invite le gouvernement à prendre toutes les dispositions pratiques adéquates en vue du bon déroulement de la cérémonie d’investiture», précise le document. Nul doute que dans l’organisation de cette cérémonie d’investiture, le Président Macky Sall cherche à éviter des impairs qui pourraient survenir de la part de nouveaux ministres encore peu habitués au cérémonial républicain.
Pour clôturer en beauté ce Conseil des ministres qui sortait quelque peu de l’ordinaire, le Président a tenu à partager un déjeuner avec ses ministres. Un déjeuner d’adieux pour ceux qui ne figureront pas dans le prochain gouvernement. Et comme on peut s’en douter, cette probabilité a quelque peu plombé l’atmosphère de la Salle des banquets du palais de la République. Seront-ils reconduits ou tout simplement remerciés ? La question a dû habiter les esprits de plus d’un ministre. Malgré tout, l’on peut supposer que le déjeuner d’adieux que le Président Sall a offert à ses collaborateurs aura été copieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here