PARTAGER

Rfi et France 24 ont dévoilé ce lundi, la liste des 13 joueurs retenus pour briguer la succession du Marocain Sofiane Boufal au prix Marc-Vivien Foé qui récompense le meilleur joueur africain de Ligue 1. Famara Diédhiou et Cheikh Ndoye sont les deux Sénégalais  qui figurent dans la liste.

Comme chaque année depuis 2009, les rédactions de Radio France Internationale (Rfi) et de la télévision France 24 viennent de dévoiler ce lundi la liste des 13 joueurs en lice pour le prix Marc-Vivien Foé, qui récompense le meilleur joueur africain de Ligue 1. Parti à Southampton, l’ancien Lillois Sofiane Boufal ne pourra pas défendre sa couronne acquise en 2016. Deux footballeurs sénégalais, Famara Diédhiou et Cheikh Ndoye, font partie des 13 joueurs qualifiés pour la finale.
Diédhiou, meilleur buteur et meilleur joueur de la deuxième division française en 2016, est en train d’effectuer sa toute première saison en Ligue 1. L’attaquant des Lions du Sénégal a inscrit cette saison 8 buts. Son partenaire en club, Cheikh Ndoye, est le pilier d’Angers et le grand régulateur du jeu angevin depuis la saison dernière. L’année dernière, le Rufisquois a terminé deuxième du concours en vue de l’obtention du Prix Marc-Vivien-Foé.

Angers et les Eléphants en force !
Un jury d’une centaine de journalistes, dont Afrik-Foot, va désormais voter pour désigner l’heureux élu qui sera connu le 15 mai. Il a été créé en 2009 par Rfi qui, depuis 2011, le remet au lauréat, conjointement avec France 24. Avec 3 finalistes, le Sco d’Angers est l’équipe du championnat la plus représentée, tandis qu’en termes de nationalité, la Côte d’Ivoire se taille la part du lion avec 3 ambassadeurs. A noter les absences de Rachid Ghezzal, 3e l’an dernier mais nettement moins flamboyant cette saison à l’Ol, ou encore de Vincent Enyeama, sacré en 2014 mais moins décisif cette année dans le but de Lille. On remarquera aussi que Majeed Waris, auteur de 8 buts et 4 passes décisives avec Lorient, et Préjuce Nakoulma, qui brille à Nantes, mais n’a eu le temps de disputer que 6 matchs (pour 5 buts) manquent à l’appel.
Avec Aps et Afrik-foot 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here