PARTAGER

L’une des raisons pour lesquelles Guy-Marius Sagna croupit encore en prison, doit être que son combat ne convainc pas la majorité des Sénégalais. La preuve en a été faite hier. Si quelques vigiles de l’Ucad sont parvenus à interrompre une activité de Noo lank, c’est que la majorité des étudiants, connus pour leur esprit frondeur, ne les a pas soutenus. Et cela devrait les pousser à s’interroger, car c’est le signe qu’il y a quelque chose, entre le message ou le vecteur du massage, qui n’accroche pas les gens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here