PARTAGER

A 20 ans, Pape Habib Guèye détonne en Norvège. Cet attaquant moderne enfile but sur but avec Aalesunds et pourrait rapidement débarquer en France où plusieurs clubs s’intéressent à lui.

Pour tout footballeur africain, évoluer en Europe est un rêve. Si certains joueurs débarquent directement en France ou dans le Big 5 européen, d’autres prennent des chemins moins directs pour le plus haut niveau. C’est le cas de Pape Habib Guèye. Cet attaquant sénégalais formé à AF Darou Salam a débarqué il y a dix-huit mois en Norvège, du côté d’Aalesunds, en deuxième division. Une destination peu banale pour un jeune talent africain. «Un agent m’a amené là-bas, mais je ne connaissais rien de la Norvège. Au début, j’ai eu pas mal de difficultés. Il faisait très froid et surtout le football norvégien était très physique», nous explique-t-il. A 19 ans et pour sa première saison en Europe, loin du Sénégal, il dispute 27 matchs, la plupart comme remplaçant, mais score à 12 reprises. Malgré trois buts en play-off pour la montée, il échoue en finale face à Stabaek et doit enchaîner une seconde saison en deuxième division. Et cette deuxième année en Norvège est celle de la confirmation puisque ce grand fan de Samuel Eto’o devient titulaire dans son club et claque 13 buts en 29 rencontres.

Le profil de Pape Habib Guèye plaît en France
Cet attaquant moderne très complet est puissant, rapide et habile des deux pieds. Dans le paysage de la D2 norvégienne, son profil détonne et les observateurs commencent à s’intéresser à lui. «C’est vrai que mes buts m’ont permis de me faire connaître un peu en Norvège et aussi à l’étranger. Je sais que quelques clubs français sont venus aux renseignements cet été.» Malgré tout, Guèye est resté à Aalesunds et a permis à son équipe de réussir à monter en première division, devenant même champion d’Adeccoligaen (2e division norvégienne) en novembre dernier.
A 20 ans, cet attaquant international sénégalais U20 (1m 84 – 77 kg), qui a disputé la dernière Can de la catégorie, rêve bien évidemment d’un destin à la Krépin Diatta, le très en vue attaquant du Fc Bruges, passé lui aussi par la Norvège. Mais son destin pourrait plus se trouver en France. Selon nos informations, plusieurs clubs de L1 et de L2 dont l’Aj Auxerre sont intéressés par son profil. La France, une destination qui fait rêver le jeune joueur. «Evoluer en France peut être très positif pour moi. Pour l’instant, je suis bien en Norvège, mais si un club français veut me recruter…»
wdiallo@lequotidien.sn Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here