PARTAGER

«Je suis arrivé dans un ministère qui m’est totalement étranger du point de vue institutionnel. Je suis un nouveau, mais je ne suis pas dépaysé. Je retrouve des figures que je connais très bien et qui me rassurent. A ma gauche, j’ai Abdoulaye Racine Senghor, un grand frère à moi, nous habitons ensemble à Sokone. J’ai Amady Bocoum. Il y a Mme Turpin Diatta. J’ai eu le privilège d’étudier dans le même pays que Huchard Sow (Soleya Mama)… Je sais que vous apporterez beaucoup à ma mission et que vous m’aiderez à la conduire à la grande satisfaction du Peuple sénégalais et du président de la République. Je vois à ma droite Adja Sy, Abdoul Aziz avec qui j’ai travaillé, Abdoul Aziz Guissé du Patrimoine. Je ne vois pas d’autres qui sont là et qui sont anonymes. Je ne suis pas expert, encore moins un professionnel de la culture, mais j’ai la passion et j’ai envie de l’investir dans la culture.
Je sais que la tâche sera difficile, mais je sais pouvoir compter sur l’expertise de ce ministère et la collaboration des acteurs culturels. Ensemble, nous réussirons la tâche qui nous a été confiée. Si je peux prendre un engagement, c’est à la suite de Mbagnick Ndiaye de participer à bâtir cette identité culturelle avec tous les acteurs du monde culturel.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here