PARTAGER

Les récents remous au sein Parti démocratique sénégalais (Pds) ne laissent pas indifférent Me Madické Niang. Même s’il ne veut pas commenter les changements apportés par Me Abdoulaye Wade à la direction du Pds, l’ancien compagnon du «Pape du Sopi» pense que l’histoire lui a donné raison. Interpellé sur la question, le candidat malheureux à la dernière Présidentielle répond : «Depuis que j’ai fait ma déclaration de candidature jusqu’à ce jour, tous les faits qui ont lieu (au Pds) me donnent raison.» L’ancien ministre libéral de faire un clin d’œil à ses ex-camarades «frustrés» : «Dans tous les cas, je lance à tous ceux qui se sentent à l’étroit au Pds de venir me rejoindre pour que nous puissions constituer un parti fort, capable de prendre en charge l’héritage du parti.»
Dans un communiqué, Me Abdoulaye Wade a mis en place un «nouveau secrétariat national du Pds». Selon lui, pour faire «face aux nouveaux enjeux et aux défis auxquels (le Pds) est confronté, il était devenu nécessaire de remanier le secrétariat national qui n’avait pas été renouvelé depuis 2014, (5 ans aujourd’hui), pour prendre en charge les mutations et les nouveaux changements». Des changements qui ont conduit à l’éviction de Oumar Sarr, jusque-là numéro 2 du parti. Karim Wade et ses soutiens prennent donc les commandes. Des changements qui n’ont pas plu à tous les militants du Pds, puisque Me Amadou Sall et Babacar Gaye ont décliné leurs nouveaux postes.
Emedia.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here