PARTAGER

C’est un processus harassant, plein d’incertitudes et de suspense. D’ici au 24 février, les candidats à la candidature passeront par toutes les émotions et les interrogations. Le trio Idy-Gakou-Madické voit ainsi ses intérêts converger et diverger en même temps. C’est une situation nouvelle pour notre démocratie qui est si jeune, mais aussi très mûre après avoir procréé plusieurs élections sans heurts, deux alternances sans tensions et des successions sans résistances. Ce sont ces actes qu’il faut multiplier pour rester une vitrine de la démocratie africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here