PARTAGER

Sept mois après le lancement de sa nouvelle application mobile, Ecobank a comptabilisé 1 million de téléchargements en Afrique. Au Sénégal, le nombre d’utilisateurs est estimé à 50 mille, selon Alassane Guèye, directeur du Dépar­tement banques et particuliers de la filiale sénégalaise qui présentait la version 3.1 d’Ecobank mobile.

Ecobank, selon les responsables de la filiale sénégalaise, évolue positivement dans son choix de digitalisation. «Depuis le lancement de notre application mobile, on a fêté au mois de septembre plus d’un million de téléchargements. Cela veut dire qu’Ecobank a plus d’un million d’utilisateurs de son application mobile ; ce qui est quand même un pas intéressant dans notre choix de la digitalisation. Au Sénégal, nous avons dépassé les 50 mille utilisateurs de l’application. Et nous continuerons certainement de grimper», s’est réjoui Alassane Guèye, directeur du Département banques et particuliers d’Ecobank Sénégal, lors la présentation de la version 3.1 d’Ecobank mobile.
Ecobank Sénégal, avait lancé les nouvelles mises à jour de cette application mobile en mars dernier, simultanément avec les 33 autres filiales opérant dans le continent africain.
L’application vise, d’après les banquiers, à agir efficacement sur l’économie. M. Guèye explique : «Notre modèle traditionnel de banque est suffisamment lourd et difficile à mettre en œuvre en Afrique où l’environnement n’est pas très propice à la conception traditionnelle de la banque. Cela veut dire qu’il faut qu’on modifie notre organisation, et la technologie est un moyen pour nous de nous aligner sur les besoins de nos populations africaines. Au Sénégal par exemple, le taux de pénétration de l’activité bancaire ne dépasse pas 16%. Si on utilise d’autres types d’accès aux finances comme le téléphone mobile, on pourra considérablement renforcer ce nombre. Pour nous, l’utilisation du téléphone mobile, c’est contribuer à l’inclusion financière, accompagner le développement par l’innovation, interagir avec les clients différemment…»
Cette nouvelle version 3.1, assure Serge Ackré, Dg d’Eco­bank Sénégal, comporte trois éléments, notamment «son accessibilité, sa simplicité et son coût abordable. Et l’une de ses caractéristiques, c’est la possibilité d’ouvrir son compte digital gratuit et sans documentation… Avec l’application, vous pouvez faire des transactions à travers le Sénégal et les 33 autres pays où Ecobank est présente et à travers tout le monde entier par la plateforme visa. Et cela, en toute sécurité car, déclare M. Ackré, tous nos produits, avant déploiement, font l’objet de tests intensifs à travers nos structures. Nos produits sont tout à fait sécurisés aux normes internationales».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here