PARTAGER

Il était annoncé dans Manko taxawu senegaal (Mts) avec qui il était en pourparlers. Mais c’est parce qu’il est plus proche de Khalifa Sall dont il est un des avocats et avait même pris part au rassemblement de l’opposition qu’il était attendu aux côtés du Pds, d’Initaitive2017 et autres. Mais contre toute attente, Me El Hadji Diouf a lancé hier sa propre coalition dénommée Leeral. Le leader du Parti des travailleurs et du peuple (Ptp) dirigera donc cette liste et ira donc aux Législatives du 30 juillet avec le Mouvement Doolel sa bop du colonel Cheikh Sadibou, l’Union sénégalaise pour la démocratie (Usd) de l’ancien ministre Mamadou Makalou, du Regroupement des femmes léboues de Khady Balla Guèye, entre autres. «Les gens parlent de troisième voie, je ne vois pas ça. La seule voix qui vaille, c’est celle du Peuple sénégalais», a souligné la tête de liste de la coalition Leeral, qui rappelle que «le rôle du députe, c’est de défendre les intérêts du Peuple, mais pas seulement de son camp ou de son groupe». Le député sortant a qualifié la douzième Législature de «la plus nulle de l’histoire politique du Sénégal».

Avec leral.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here