PARTAGER

Il est vrai que le lexique est du basket. Tant mieux, c’est aussi l’actualité avec l’Afrobasket. Mais la nouvelle équipe du Parti démocratique sénégalais, coachée par Abdoulaye Wade et/ou son fils, a aussi son «cinq majeur». Karim Wade a mis ses joueurs dans des positions stratégiques. Bara Gaye, Abdoulaye Racine Kane, Doudou Wade, Woré Sarr et Tafsir Thioye. Voici donc les 5 joueurs sur lesquels le Pds new-look va s’appuyer pour revenir dans la compétition. Après sa non-participation à la coupe présidentielle. Mais surtout pour le prochain championnat des Locales.

Bara Gaye, le pivot aux côtés de Karim
Le Secrétaire général national du Pds a choisi Bara Gaye comme Secrétaire général adjoint et, premier, dans l’ordre de préséance. Un «pivot» qui voit sa loyauté à l’ancien patron de la Génération du concret récompensée. Modou Bara Gaye est aujourd’hui propulsé par Me Abdoulaye Wade au poste de Secrétaire général adjoint chargé des Relations avec les organisations politiques. Il assure le numéro 2 par procuration au profit de Karim Wade, puissant Secré­taire général adjoint chargé de l’Organisation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques. A 40 ans, le maire de Yeumbeul Sud depuis 2014 fut l’un des plus en vue dans le combat pour la libération de Karim Wade. Tête de liste de la Coalition gagnante/Wattu senegaal à Pikine lors des Législatives de 2017, le prédécesseur de Toussaint Manga à la tête de l’Union des jeunesses travaillistes et libérales (Ujtl) était un peu en retrait après sa défaite. Sa nomination est-elle un moyen de fidéliser l’un des rares karimistes avec une bonne base politique ?

Woré Sarr, ailière fidèle
Woré Sarr le jure partout à l’Assemblée nationale devant les transhumants du Pds : elle sera toujours fidèle à Me Abdoulaye Wade. Au moment où le «Pape du Sopi» vivait le drame d’une série de départs des femmes de son parti (Awa Diop, Aïda Mbodj, Aminata Lô Dieng, …), il voit toujours Woré Sarr à ses côtés. Deuxième sur la liste nationale lors des dernières Législatives, elle voue également à Karim Wade le même respect et s’est signalée dans tous les combats pour les Wade. A 66 ans, la députée responsable à Guédiawaye va désormais porter le combat de Karim après l’avoir longtemps fait pour le père. Une ailière fidèle, mais surtout offensive quand il s’agit de tirer sur Macky Sall et son équipe.

Doudou Wade, retour d’un meneur
Personnalité à la fois phare et controversée durant le régime libéral, Doudou Wade a été quelque peu écarté des instances après la chute de Wade pour certains. Il s’est lui-même mis en retrait, pour d’autres. L’ancien président du groupe parlementaire libéral participait aux réunions du Comité directeur loin des projecteurs. Passionné des questions parlementaires, il ne manque jamais de donner son éclairage sur les polémiques. Un des hommes de confiance de Wade, Doudou Wade a également toujours été en phase avec le fils, Karim. A 77 ans, il doit désormais incarner la sagesse en tant que Secrétaire général adjoint chargé des Conflits. Son ton de bagarreur lui confère ce poste de «meneur» qui, de loin, peut lancer des paniers très salés. Il en a fait la preuve à l’Assem­blée nationale.

Tafsir Thioye, l’arrière dans le cinq
C’est à l’image de la nomination de Bara Gaye, une grosse surprise. D’ailleurs, Me Amadou Sall a été pris de court en se voyant retiré la parole du Pds. Bien connu dans les débats télévisés, Tafsir Thioye a toujours défendu le parti. Un arrière dans ce cinq majeur du Pds fort dans le shooting verbal. Il est à son poste. Le responsable libéral de Mbour faisait partie de la commission mise en place par le «Pape du Sopi» et qui avait approuvé la candidature de Karim Wade à la Présidentielle. Cependant, lui aussi avait pris ses distances lors des réunions depuis quelque temps. Désormais, c’est la voix du parti. L’ancien député sera peut-être secondé par Mayoro Faye qui pourrait hériter du poste de porte-parole du Secrétaire général national rejeté par El Hadji Amadou Sall. Actuellement adjoint de Karim Wade, une éventuelle promotion comme la voix de Wade pourrait être un tournant à la carrière politique de cette (déjà) voix de Wade qui dissémine toutes les communications du Secrétaire général national.

Abdoulaye Racine Kane, ailier financier
En plaçant ses hommes, Karim Wade n’a pas oublié son ex-directeur de Cabinet. Abdoulaye Racine Kane est le nouveau trésorier du Pds. Soupçonné d’enrichissement illicite, le maire de Galoya (Podor) fut l’un des premiers auditionnés par la Section de recherches de la Gendarmerie au lendemain de la défaite de Wade à la Présidentielle de 2012. Il n’a pas fléchi malgré la vaste campagne de débauchage des responsables libéraux de la part du pouvoir au Fouta dont un certain Sada Ndiaye. Avec les finances du Pds, Abdoulaye Racine Kane tentera aussi de redorer le blason du Pds dans le Nord du pays, chasse gardée de l’Apr. Un autre ailier, bras droit de Karim Wade.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here