PARTAGER

Un élément important du protocole de sécurité sanitaire contre la pandémie à Coronavirus était insuffisamment disponible dans les écoles élémentaires et celles du cycle moyen du département de Vélingara. Il s’agit des thermo flashes. L’inspecteur départemental de l’éducation et de la formation, Déthiouck Samba, s’en est ouvert au président du Conseil départemental (Pcd) lundi passé. L’inspecteur en a informé le président Ibrahima Barry, alors qu’il venait de lui remettre un lot de 5000 masques destinés à tous les ordres d’enseignement du département. Il disait que 70 écoles n’avaient pas cet instrument de mesure de la température du corps humain.
Le Pcd n’a pas attendu longtemps pour passer la commande et la livrer. Hier jeudi, l’inspecteur de l’enseignement a reçu des mains du donateur, un lot de 70 thermo-flashes pour autant d’établissements scolaires. Cela à une semaine de la nouvelle date retenue pour la reprise des enseignements après 3 mois de suspension. L’inspecteur Samba a remercié le Pcd de sa promptitude qui «a autorisé une reprise des cours sans inquiétudes majeures, quant au respect du protocole sanitaire».
Le président Barry a réitéré sa foi aux valeurs de l’Education nationale et que, par ce fait, il «consacre 2/3 du budget de son institution à l’éducation». A cette occasion, le président Barry a annoncé son engagement à participer à la résorption des abris provisoires dans cette circonscription éducative. A ce titre, il s’est engagé à recenser toutes écoles entièrement en abris de fortune pour y construire dans chacune au moins 2 salles de classe en dur au courant de la prochaine année scolaire. Une manière de satisfaire le vœu du gouvernement d’éliminer progressivement les abris provisoires de l’environnement scolaire du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here