PARTAGER

L’attaquant international sénégalais, Sadio Mané, a inscrit samedi face à Watford lors de la première journée de Premier League, son premier but de la saison, mais surtout le 100e but de sa carrière. De son côté, Younousse Sankharé continue de régaler avec les Girondins de Bordeaux.

Alors que son équipe était menée par un but à zéro, Sadio Mané a montré qu’il est le véritable patron de Liverpool en prenant les choses à son compte. Sur un magnifique une-deux avec Firmino, Mané trouve le fond des filets et remet les pendules à l’heure. Il marque ainsi son premier but de la saison et son 14e depuis son arrivée chez les Reds. 1 but avec le Fc Metz, 25 avec Southampton, 45 avec Red Bull Salzburg, 15 avec l’Equipe nationale du Sénégal et 14 avec Liverpool, Sadio Mane atteint ainsi la barre des 100 buts, à seulement 25 ans. Une belle performance pour l’ancien pensionnaire de Génération foot.
En France, Younousse Sankharé s’est visiblement très bien intégré à Bordeaux. Auteur d’une bonne saison l’année dernière, l’international sénégalais débute la présence saison de fort belle manière avec déjà deux buts à son actif. Après la première journée, il a encore marqué lors de la victoire des Girondins face au Metz (2-0). «C’est bien pour nous. Il faut que l’on continue. Malgré l’équipe de Metz qui était difficile, on a réussi à remporter ce match. C’était compliqué mais on l’a fait», dira-t-il à la fin du match.

Malaise Baldé Keïta
Par contre, du côté de l’Italie, Diao Baldé Keïta vit un certain malaise. Auteur d’une superbe saison avec la Lazio Rome, agrémentée de 16 réalisations en Serie A en 31 matchs, l’attaquant sénégalais suscite les convoitises, notamment de la Juventus. Pour éviter une éventuelle blessure de son joueur, le club laziale a décidé de ne pas le convoquer pour la Supercoupe d’Italie, qui aura lieu ce dimanche, face à… la Juventus. Une décision qui a particulièrement déplu à l’international sénégalais. Ce dernier s’en est ouvert sur Twitter, laissant paraître un véritable malaise entre lui et son club : «La non-convocation pour la Supercoupe d’Italie m’a laissé un goût amer. La décision du club, évidemment pour des critères non sportifs, me procure un terrible sentiment de mal-être, dont il est encore difficile d’évaluer les conséquences.»
wdiallo@lequotidien.sn
(Avec galsenefoot)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here