PARTAGER

Reconduit à la tête du Cng de lutte, le président Alioune Sarr et le nouveau Comité directeur vont devoir se conformer à la feuille de route tracée par le ministre des Sports. En clair, Matar Ba recommande au Cng certaines dispositions à prendre pour une bonne marche de la lutte avec frappe.

«Mise en place d’une Fédération dans le moyen terme»
D’abord, en ce qui concerne le fonctionnement de ce Cng élargi, il est recommandé «la tenue d’une Assemblée générale d’informations, la mise en place des Crg et d’une Fédération dans le moyen terme».

Réduction des sanctions de 15 à 10%, les sorties revues et corrigées
Quid de l’application du règlement qui a fait couler beaucoup d’encre ? Pour ce cas précis, il est prévu de réduire les sanctions financières de 15 à 10%, comme l’avait souhaité le ministre. Par contre, il y a une nouveauté concernant les sorties. Deux propositions ont été faites avec comme appellation la «sortie forcée» et la «sortie délibérée» qui, elle, sera sanctionnée.
La tutelle n’a pas oublié le volet social. Sous ce chapitre, elle souhaite la création d’une Mutuelle pour les lutteurs. Enfin, pour ce qui est de l’Arène nationale, les charges des promoteurs seront minimisées. L’accès sera aussi facilité pour les anciennes gloires qui auront une zone réservée. Côté sécurité, il est prévu l’érection d’un poste de police et le détachement de forces de sécurité avec aussi la mise en place d’une grille extérieure.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here