PARTAGER

On dit que pour noyer une affaire, il faudrait créer une commission d’enquête. A entendre le procureur parler de son enquête sur la gestion des contrats pétroliers du Sénégal, on peut penser que Serigne Bassirou Guèye est en train de préparer un enterrement de première classe à cette affaire. On imagine difficilement les Sénégalais se présenter spontanément, pour apporter leur contribution à son enquête. Encore moins les opposants, qui n’ont pas confiance en la justice. Le feuilleton du pétrole est donc bien parti pour être un gros sparadrap sur les doigts des frères Sall. Car insoluble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here