PARTAGER

Depuis hier, le journaliste Adama Gaye est placé en garde à vue pour «offense au chef de l’État» et «diffusion de propos contraires aux bonnes moeurs». Il a été en effet cueilli hier, chez lui, par des éléments de la Division des investigations criminelles (Dic). Il en avait fait lui-même l’annonce sur sa page Facebook. D’après des sources, il lui est reproché d’avoir tenu des propos jugés désobligeants qui portent atteinte aux bonnes mœurs. M. Gaye a écrit sur le réseau social des dires supposés virulents à l’encontre du président de la République Macky Sall. «Au Sénégal, en 2019, une personne peut encore être arrêtée et jetée en prison pour ‘’diffusion d’écrits contraires aux bonnes mœurs’’. En réalité, tout prétexte est bon pour réduire au silence ceux qui critiquent le régime de Macky Sall. Libérez Adama Gaye !», a tweeté hier Seydi Gassama d’Amnesty international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here