PARTAGER

Si ce n’est pas un soutien au Président Macky Sall, cela y ressemble. Même si elles se définissent comme des mouvements «apolitiques», l’Association ensemble pour l’émergence (Eped) et la Confédération des synergies de la Casamance (Consyc) ont posé un acte qui épouse les contours d’une «campagne électorale déguisée» en faveur du parti au pouvoir en vue des prochaines Législatives. Leurs leaders respectifs, Thierno Boubacar Barry et Adjaratou Ousseynatou Barry, ont animé au Cices, hier, une conférence sur le thème «Place de la femme pour le développement et l’émergence». A cette occasion, les membres de ces deux associations portaient des tee-shirts sur lesquels figure l’effigie de Macky Sall et des habits aux couleurs du parti au pouvoir. N’écartant pas de s’engager en politique, le leader d’Eped se dit malgré tout «ravi» de voir les deux mouvements apporter leur soutien au Président Sall ou à une formation autre que celle qui est au pouvoir. Les deux associations qui revendiquent «plus de 3 000 jeunes et femmes» regroupent en forte majorité la communauté guinéenne dont les membres sont nés au Sénégal. Le ministre-conseiller Benoît Sambou a assisté à cette manifestation à la salle de l’Unité africaine qui s’est révélée très exiguë pour contenir cette foule.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here